La course à pied Les blogs courseapied.net : CafardNaum

Le blog de CafardNaum

Flux rss du blog, des réactions

Mes catégories

Mes derniers billets

Mes liens


Le forum courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-05-30 00:58:45 : Vacances en endurance - 11 photos - 10 réactions

Entre la course Handicap International et la Course du Chateau, je regrettais de ne pouvoir m'entrainer correctement en raison de vacances prévues à cette période : 12 jours au Maroc, donc un trek de 8 jours dans le Haut Atlas.
Krusti m'a rassuré sur le sujet, ce trek serait un excellent entrainement en endurance. Figurez-vous que j'ai emporté le cardio et fait le test sur une journée :
- 115 puls sur du plat en marchant tranquillement
- 140 avec un bon dénivelé positif, allure moyenne
- 150 en dénivelé + à allure soutenue
- 165 en haut du col
Soit exactement ce que je devrais faire en m'entrainant en CAP.

Ah ! Surprise du chef : puls à 197 !!
Qu'est-ce qui se passe ???
Ah oui, c'est quand je me suis retrouvé les deux pieds dans un torrent, emporté par le poids d'un sac que je devais lancer de l'autre côté de la rive. Beaucoup de peur apparemment, les pieds trempés, mais pas de bobos.

On verra peut-être dimanche le bénéfice de ces vacances.

Et puis quelques photos, pour donner envie !!

2007-03-13 11:13:52 : Petite présentation (bis) - 1er épisode : le doigt dans l'engren...aaaaargh !!! - 0 photo - 18 réactions

Après Wimm hier, c'est à mon tour de me lancer (d'où le (bis)). Ca faisait un petit moment que j'y pensais, ne serait-ce que pour consigner mes CR de course, mes expériences et erreurs.

Je suis donc Cafard Naum. Avant de voir arriver les questions, je réponds tout de suite : mon vrai prénom c'est Cafard, et mon nom, vous l'aurez deviné, c'est Naum.

30 et quelques années, informaticien dans une world company, passionné de musique, j'étais trop occupé les 8 dernières années à parcourir les salles de concert et gérer mon site web (un magazine en ligne sur les musiques électroniques, expérimentales, bref, des trucs bizarres, du bruit pour beaucoup de gens) pour faire autre chose.
J'ai donc passé ces 10 dernières années sans faire le moindre sport, mais je faisais pas mal de CAP et natation entre 1995 et 1997, uniquement pour le "plaisir", et entrainé par un pote (natation 3xsemaine + CAP 2xsemaine).

Je ne sais pas pourquoi j'aimais pas le sport. Ah ouais, le sport c'est fatiguant et je suis un peu partisan du moindre effort. Et puis ça fait transpirer et la transpiration c'est dégueux. Ca doit être pour ça que j'aimais bien la natation, comme on transpire dans l'eau, ça dilue !! :o)

Et puis la trentaine arrivant, on se rend compte que les bières qu'on boit, on les stocke et c'est pas super sexy. Enfin, ça dépend des goûts je suppose.
Mais je ne trouve pas la motivation suffisante pour me lancer sans parler du temps que ce truc va me prendre.

Et puis fin septembre 2006, une collègue me propose de participer à une course dont les bénéfices vont à la recherche pour le cancer du sein. En plus l'inscription à la course est payée par notre boite, et ce n'est qu'un 5km.
Je fais mine d'hésiter, mais je sens que c'est là le truc que j'attendais pour me lancer vraiment, et je m'inscris. J'ai pas fait de sport pendant 10 ans et là j'ai 10 jours avant une course...
J'ai plus le choix, je fais un tour chez Décathlon, j'achète des chaussures selon le profil "cours 2x par semaine de 30 à 45mn" parce que je ne compte pas faire plus et la machine est lancée.

Première séance le 1er octobre : un enfer
Deux jours plus tard je m'achète un cardio et je parcours le web à la recherche de conseils. Un nouvel univers commence à s'ouvrir à moi, une tonne de vocabulaire à comprendre, j'aime apprendre, je suis curieux, je sens que ca peux être passionnant.
Le 8 octobre : Odysséa. Je me demande ce que je fais là. Ma collègue qui m'avait poussé à m'inscrire n'est pas là parce qu'elle ne se sentait pas bien le matin de la course. Sur place, une autre collègue est surprise de me voir là et me demande ce que je fais là. Je lui répond que "Je me le demande !!"
Vous vous rendez compte ? 5000 sportifs en short autour de moi (ça change des allemands vous me direz !!) un cauchemar !! :-)

Bref, tous les éléments étaient en place pour commencer une formidable histoire : soleil, bois de Vincennes verdoyant, pression dramatique, entourage bienveillant.

Alors ? Comment Cafard Naum se sortira-t-il de ce guet-apens ? Et puis quelle est la véritable identité de Cafard Naum ?

La suite au prochain épisode !!


www.courseapied.net - info@courseapied.net